Les dangers de l'Aspartame

Publié le par Magali

Historique de l’aspartame
 
1965 : découvert par hasard aux États-Unis, par un scientifique qui cherchait à mettre au point un médicament contre les ulcères. En goûtant une pincée de sa poudre, il se serait rendu compte qu'elle avait un goût étonnamment sucré.
1974 : mis sur le marché aux Etats-Unis.
1981 : autorisé en France. (Or en septembre 1980 un comité de la Food and Drug Administration (FDA) se prononçait déjà contre l'aspartame)
 
1996 : le médecin et professeur Ralph G. Walton, du collège de médecine de la Northeastern Ohio Universities, décide d'analyser l'ensemble des études scientifiques reliées à la consommation d'aspartame. Ses observations parlent d'elles-mêmes: parmi les 174 études analysées, 74 étaient financées par l'industrie de l'aspartame, et 100 % d'entre elles concluaient qu'il n'y avait aucun problème avec ce produit! Cependant, sur 90 études indépendantes (non financées), 83 (92 %) ont plutôt relevé un ou plusieurs problèmes reliés à l'usage de cet édulcorant. L'aspartame est l'objet de controverse depuis son apparition ; même son approbation relève d'une décision plus politique que scientifique
 
Les lobbies de l'industrie pharmaceutique et chimique ont le bras très long. Maintenant il existe plus de 5000 produits contenant cette substance chimique. Et avec des revenus se chiffrant dans les milliards de dollars par année, la compagnie Monsanto (qui fabrique l’aspartam) n'est pas prête de lâcher le morceau...
 
La molecule d'Aspartame

L’aspartame ne fait pas maigrir
 
 Ce produit crée chez le consommateur un besoin maladif d'hydrates de carbone et le fait grossir, de plus l'aspartame entretient le goût du sucre et ne permet pas de modifier les habitudes alimentaires, seul gage d'une perte de poids durable
 
 Le formaldéhyde s'accumule dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses
 
 Une étude effectuée chez un petit groupe de femmes à la diète démontre qu'elles ont tendance à manger davantage durant les jours qui suivent l'ingestion de boissons sucrées à l'aspartame, comparativement à l'ingestion de boissons sucrées naturellement (étude effectuée par J.H. Lavin et ses collaborateurs, parue en janvier 1997 dans une revue scientifique internationale sur l'obésité).
 

Les dangers de l’aspartame
 
 Quand l’aspartame est soumis à une température au-delà de 30°C (quand on l’ajoute au café, ou dès qu’un produit est transporté l’été) …
L'alcool méthylique de l'aspartame se transforme en formaldéhyde (carcinogène connu, du même groupe de drogues que le cyanure et l'arsenic, poisons mortels) puis en acide formique (responsables de tumeurs au cerveau) qui, à son tour, cause l'acidose métabolique…
 
 Des pertes de mémoire ! L'acide aspartique et la phénylalanine sont des neurotoxiques, ils constituent des protéines (...), qui, alors passent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones…
 
 Des troubles nerveux ! La phénylalanine de l'aspartame fait chuter le seuil des crises et la sérotonine, ce qui cause des maniaco-dépressions, des crises de panique, de rage, de violence… détruit le système nerveux. Ce produit modifie aussi le taux de dopamine dans le cerveau
  
 Des enfants retardés ! La phénylalanine se concentre dans le placenta, faisant naître des attardés mentaux.
 
Reproduit les symptômes de
La sclérose en plaques
Lupus systémique
Rétinopathie
Aggrave la maladie d'Alzheimer
 
Symptômes de la maladie de l’aspartame
(92 symptômes prouvés)
Maux de tête
Spasmes
Engourdissements dans les jambes
Crampes
Vertiges
Nausées
Acouphène
Douleurs articulaires
Dépressions
Crises d'angoisse
Discours incohérent
Vision trouble
Pertes de mémoire
Changement d’humeur
Symptômes fibromyalgiques
Douleur aux jointures
Troubles menstruels
Épilepsie
 
Pour certaines personnes sensibles, une gomme à mâcher, par exemple, peut causer un mal de tête ou augmenter l'appétit !
 
L'aspartame est particulièrement mortel pour les diabétiques. Tout médecin sait l'effet qu'aurait de l'alcool-des-bois sur un diabétique
 
Que faire ?
Si vous souffrez d'un problème de santé persistant et que vous utilisez des produits édulcorés à l'aspartame (boissons diète, gommes à mâcher, sachets, yogourts, etc.), cessez complètement d'en consommer durant un mois afin de voir si vos symptômes diminuent. Et de preference cessez toute consomation d'aspartame. Preferez une utilisation moderée de sucre.
Article écrit à partir de la CONFERENCE MONDIALE SUR L'ENVIRONNEMENT, LA FONDATION DE LA SCLEROSE EN PLAQUES ET LA FDA (Food and Drug Administration) par Laurie Moser.
 
Pour poursuivre
Plusieurs groupes de pressions, dont Mission Possible International, tentent depuis plusieurs années de faire interdire l'aspartame, dont ils dénoncent la nocivité. Cet organisme possède un site Internet rempli de données et de témoignages de médecins et de victimes. L'adresse: http://www.dorway.com/possible.html (en anglais)
 
 

Publié dans une bonne alimentation

Commenter cet article

Bruno De Vie 19/07/2012 22:21

La spécialiste francaise et représentante en france de Mission Possible dont est issu cet article est Corinne Gouget dont le site est visible à Www.SantéEnDanger.Net
elle y raconte l'histoire d'un homme. Sa femme lui avait préparé un gateau. Avec de l'aspartame! il en a mangé et a pris la route avec sa voiture. Il a eu un black out total. Accident grave. Il
s'est reveillé à l'hopital. si tu manges un produit sans sucre c'est peut etre le dernier de ta vie!
bonne santé

ps: je suis cuisinier bio vegetarien alimentation vivante, le mode de vie le plus sain du monde. Plus d'infos sur notre site: Www.CamionetteVerte.Org

Merci

gard 22/02/2012 15:21

Je remarque de plus en plus que dans les magasins, ils ont tendance à vendre des boissons aspartamées au lieu de sucrées naturellement. Ils s'en foutent de la santé publique? Parce que ça se vend
moins cher? C'est criminel et devrait etre interdirt, mais hélàs, des choses sont pourtant interdites, mais les gens s'en foutent. Et dans ce sens, on va à notre perte. Alors, reveillons nous et
comportons nous en VRAIS citoyens!!

Aurore 27/02/2008 20:44

La FDA a reccuilli plus de 7000 plaintes concernant l'aspartame, dont 92 symptômes, dans lesquels il est dit que l'aspartame cause des nausées, des troubles de vision, des diarrhées, des convulsions, de l'insomnie, des palpitaions au coeur, la dilatation des yeux, des difficultés à entendre et à avaler, des douleurs aux os, le rhume, des problèmes respiratoires, modifie le volume des urines, donne des douleurs de poitrine, des modifications dans l'appétit, le coma et l'inconscience, la constipation, troubles de pression artérielle, problèmes de sinus, des modification dans les ongles et les cheveux, l'amménorhée, provoque des hallucinations, la mort, l'eczema, l'anémie et les conjonctivites. L'aspartame a le dos large, n'est-ce pas? "J'ai quelque chose qui va pas, c'est l'aspartame". Même la FDA trouve ridicule de continuer à prendre en note les plaintes. L'association de l'aspartame à tous ces symptômes est ridicule et n'a assérément pas été faite par des médecins. L'aspartame est l'édulcorant de synthèse qui a été le plus étudié, et aucune des abondantes études ne démontre clairement que l'aspartame est néfaste. Ses composants, l'acide aspartique, la phénylalanine et le méthanol, se retrouvent dans une alimentation normale. Par exemple, un jus de tomate contient beaucoup plus de méthanol qu'une boisson gazeuse diète, et l'acide aspartique et la phénylalanine se retrouvent dans les aliments contenant des protéines.

L'asppartame peut être nocif que si on en mange une quantité excessive, ce qui n'arrivera jamais. Selon, l'OMS, une personne de 150 livres peut consommer 20 cannettes de 355 ml de boissons diètes tous les jours sans éprouver de symptômes! Mais, les excès sont mauvais pour l'oraganisme, et ce, pour tous les types d'aliments.

C'est pourquoi l'aspartame est toujours sur le marché, parce qu'il est utile et non dangereux. J'aimerais toutefois trouver la cause de ces inquiétudes sur l'aspartame.

Message édité par Dark_Fairy le 15-04-2007 à 22:56:24

Voilà ce qu'en pense un médecin de Doctissimo

Magali 03/03/2008 20:48

Seuls les médecins sont garants de la validité d'une plainte ?Une personne lambda n'est pas assez compétente pour faire le lien de cause à effet entre la prise d'aspartame et un mal donné survenu juste après ?Je respecte les points de vue de chacun !

Aurore 27/02/2008 20:34

P.S.: Le sucre c'est pas un ennemi contrairement à ce que 90 % des français incultes pensent. C'est grace aux sucres qu'on peut bouger, qu'on vit, etc. Mais bien sur, boire du coca plutot que de manger un bon fruit bien sucré, c'est le choix de certaines personnes. Se gaver de gateau, de coca synthétique, etc, c'est pas la meilleure solution.

Magali 03/03/2008 20:45

Il n'est dit nulle part que le sucre était un ennemi. Au contraire -et comme vous le specifiez- il est important de bien choisir l'origine des sucres ingérés

Aurore 27/02/2008 20:29

Je suis étudiante en biologie, et franchement ça me désole d'entendre des abérations de ce genre : "L'acide aspartique et la phénylalanine sont des neurotoxiques, ils constituent des protéines (...), qui, alors passent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones…" et ben surtout ne mangez plus ni de viandes ni de poissons, car ce sont des proteines en majorité, dc je suis dsl de vous dire ceci, mais a part les végétariens (et encore les légumes ont des proteines qui contiennent de la phénylalanine) nous allons tous crever, nous allons tous perdre nos neuronnes. Pour ce qui est de la dame qui a englouti ( car j'appele ça se gaver, faut pas s'etonner d'etre obèse) les fraises tagada, je pense surtout que c'est votre gavage abusif, tel que l'on fait pour les oies pour avoir un bon foie gras, de bonbons chimiquements trafiqués par des colorants chimiques en tout genre, mangez des fraises, des vraies fraises la prochaine fois déjà. Et de deux, il ne faut abuser de rien dans la vie. Si vous mangez trop de cerises, vous aurez les mêmes symptomes. Si vous vous gavez quelque soit l'aliment, vous tomberez malade. Alors faut réfléchir 5 min, s'instruire, avec de raconter des abérations de ce genre. Je suis consterner de me rendre compte, que personne ne sait ce que veut dire ATP, la première molécule qui nous fait vivre, la molécule après l'eau, la plus importante, des gens qui ne savent pas, ce que veut dire ADN, comment fonctionne notre corps, les cycle de Krebs, et qui arrivent avec leurs thèses à deux bales. Le Beta carotène qu'il y a dans les carottes, dans vos crèmes d'auto bronzant, etc... C'est cancérigène. Et oui, c'est cancérigène, mais c'est kom tout, c cancérigène quand on abuse, quand on se gave, tel des cochons, quand on se laisse berner pas des pubs, plutot que d'éteindre sa télé 2 sec, pour aller feuilleter un bouquin pr apprendre a connaitre comment fonctionne son propre corps.C'est triste. Mais vous etes fatiguant les gens, fatiguant.

Magali 03/03/2008 20:44

Chère Aurore, Nous sommes d'accord sur le fait que la phénylalanine est bien un Acide Anminé constitutif des protéines indispensables à notre organisme. Je n'ai rien contre la phénylalanine !!! Rire...Je parle ici de la phénylalanine de synthèse ce qui est une toute autre histoire !Si vous êtes étudiante en biologie vous avez du aussi faire un peu de chimie. Nous savons copier le vivant en faisant des composés de synthèse, seulement nous y arrivons à une chose près : le positionnement dans l'espace de la molécule.Deux molécules l'une naturelle, l'autre de synthèse sont images l'une de l'autre dans un miroir plan et non superposables. Ce sont donc des énantiomères.Cette petite différence couplée au fait que lorsque nous créons une molécule nous la dissocions du cortège des autres molécules environnantes donne à la molécule de synthèse des effets secondaires néfastes qui n'existent pas dans la naturelle. Il n'y a qu'à voir les effets secondaire d'un médicament à base de phénylalanine.Donc non nous n'allons pas tous "crever" en mangeant des oeufs et de la viande mais nous prenons des risques en ingérant des produits non naturels.Je ne répondrais pas au reste de votre message, il semble que vous soyez partie dans une envolée "lyriqu"e non constructive, presque insultante et hors sujet.Bonne fin d'études !