Comment utiliser les huiles essentielles ?

Publié le par Magali

On peu utiliser les huiles essentielles (HE) par...

VOIE AERIENNE

Pour se faire il ne faut pas chauffer ou brûler une HE car on détruit bon nombre de ses composés actifs. Iil faut donc utiliser un système venturie (pompe à air issue des techniques de pompe d'aquarium) où un compresseur souffle de l'air et l'HE est aspirée puis évacuée dans l'athmosphère.

Comptez 35 Euros minimum. article pour vous aider a choisir le votre

Pour une solution plus économique (même si elle est moins efficace) : disposer de l'huile dans un verre et une languette de papier buvard pliée en deux, pointe en haut.

Les + : pratique pour les enfants (qui rechignent parfois à ingérer des HE jugées trop fortes) et pour traiter l'assainissement de la maison lors des rhumes hivernaux.

Les - : Ne jamais utiliser d'huiles à phénol (irritantes) dans l'appareil (canelle, clou de girofle, sariette, origan...)

 


 

VOIE CUTANEE

La peau est un organe qui élimine et absorbe. Sachant que l'ectoderme est en relation directe avec le neuroderme (la partie la plus profonde, le système nerveux central) tout ce que l'on met sur la peau devrait pouvoir être ingéré ! Attention donc aux huiles bon marché et soit dit en passant à toutes les crèmes de jour chimiques etc.

Pour verifier par vous même le pouvoir d'absorbtion sanguine de la peau frottez vous la plante des pieds avec de l'huile essentielle d'Eucalyptus... 10 minutes après, votre haleine sent l'Eucalyptus !

De nombreuses huiles peuvent être utilisées pures sur la peau et même sur les muqueuses. Mais majoritairement elles seront appliquées en dilution dans des huiles végétales (10%).

Les + : pour les problèmes dermatologiques en premier lieu, pour les massages d'autre part et sur certains points reflexes pour une action rapide

Les - : Attention aux huiles essentielles à phénol (comme précedemment) et aux HE à courmarines photosensibilisantes (bergamotte, liveche, khella, citron...)

Dans le Bain : il faut utiliser un dispersant pour que l'HE ne fasse pas de petites gouttelettes à la surface de l'eau. Disposer quelques gouttes d'HE sur du lait en poudre puis verser l'eau du bain dessus.

 


 

VOIE OLFACTIVE

On peut juste respirer une huile. L'odorat est notre sens le plus archaïque, le seul qui ne passe pas par le Cortex pour conduire à une réaction. Il y a cependant 2 manières d'agir pour les HE à ce niveau :

- l'effet culturel : le parfum vous plait / vous plait pas il induit donc une réaction en lien avec le souvenir lié à l'odeur. La fameuse madeleine de Proust...

- l'effet thérapeutique : plus nous serons deconnectés du mental (et donc du culturel) plus nous aurons accès aux propriétés intrinseques de l'HE en dehors de notre plaisir ou non à la respirer.

L'effet de l'odeur est puissant ! Une étude américaine a établit que respirer une odeur sucrée peut suffire à déregler la rate ou faire grossir !! Attention à tous ceux et celles qui se parfument avec des effluves douces comme la vanille...


vanille des comores

Les + : facile à mettre en place et très économique !!

Les - : action limitée à certaines huiles et difficuté à se déconnecter du culturel pour certaines.

 


 

VOIE INTERNE

Les muqueuses sont protegées par un filtre protecteur et on peut parfois ingérer certaines HE que nous n'aurions pas utilisées sur la peau. Même si il faut être prudent l'ingestion d'HE n'est pas dangereuse si on respecte les dosages et si on l'ingère convenablement.

1. posologie : en moyenne (cela varie bien sûr pour chaque HE) 3 gouttes x 3 fois par jour pour un adulte

2. prise des HE : dans une cuillère d'eau ou dans des gélules vides. Eviter la cuillère de miel surtout si vous souhaitez guérir d'une infection, le miel augmente l'acidité du corps favorable au developpement microbien.

Les + : mode opératoire le plus efficace dans une grande majorité de cas

Les - : certaines huiles ont un goût assez fort et certaines, hepatotoxiques sont à prendre dans des gelules gastroresistantes (HE à phénol)

*
Cet article est un extrait de mes notes prises lors de la formation du docteur Christian Perez à l'école Ouvrard (La Grande Fontaine 04 92 76 66 76)
*

Publié dans aromathérapie

Commenter cet article

Lou 24/05/2008 10:42

Je l'ai achetée sur l'île de la Réunion. C'est "made in India". Sur le flacon, il n'y a pas écrit grand chose, sauf0,34 oz/ml.

Lou. 09/05/2008 08:01

Salut Magali. Les huiles essentielles et leur efficacité diffèrent-elles d'une marque à l'autre ?
J'ai acheté un flacon d'ylang-ylang, 100% pure HE. Je l'ai payé 1,50 euros.

Cette huile ne me fait aucun effet.

Magali 24/05/2008 09:35


Oui il y a des huiles plus ou moins sérieuses. Il faut privilieger les marques qui ont des huiles chémotypées, c'est à dire qui savent exactement la composition de leurs huiles (85 % de chavycol
methyl eter, 15% de geraniol...).
Après en dehors de ça il est possible que cetet huile ne soit pas celle qui te convienne ou que tu al prenne en local alosr qu'elel te conviendrait mieux en interne, etc. L'as tu prises sous les
conseils d'un thérapeute?
1E50 ça me semble variment très peu cher cela dit (l'as tu acheté à madagascar?). On ne la trouve en général pas à moins de 5/6 Euros.
Tu peux m'envoyer un mail si tu as besoin.


A-L 11/03/2007 16:17

Coucou toi ! Je parcours ton bog, et cet article me donne envie de m'essayer à ces huiles. Tu en trouves où ? C'est pas trop cher ?

Magali 11/03/2007 21:35

J'achete la marque pranarom (l'une des meilleures avec phytosanarom et la drome) dans un magasin bio ou dans certaines pharmacies. Les prix sont divers suivant les huiles. De 5E à 20E, la majorité faisant 9E. Mais ça dure très longtemps...

olive 12/02/2007 22:28

je vois que ton cas ne s arrange pas
alala
bisouilles
olive

Magali 16/02/2007 09:29

Et il ne s'arrangera pas de si tôt cher Olive, je crois qu'il faut que tu t'y fasses ! LOL
De gros bisous à toi et à ta douce et ta puce !