La colorthérapie selon Jean Michel Weiss

Publié le par Magali

Je vous propose une description du travail de JMW en 3 articles. Définition de la colorthérapie, puis explication des corps subtils et enfin des modes de traitements.


La colorthérapie : késaquo ?

Dans son livre Jean Michel Weiss (JMW) définit colorthérapie ainsi : « Thérapie par les vibrations colorés ». La lumière du soleil contient toutes les couleurs, qui sont mises en évidence dans les arcs en ciels ou provoquées au travers d’un prisme. JMW utilise 12 couleurs dans sa pratique, sous forme de filtres colorés. Colorthérapie est un synonyme de chromothérapie.

 

 

 photo : http://colorstonic.free.fr/index.php

 

 Courants auxquels se rattachent JMW

JMW s’inspire de travaux antérieurs : aussi bien relativement anciens comme ceux de Goethe et son traité des couleurs de 1810… ou plus récent comme les travaux du Dr Gadhiali reconnu comme étant le père de la color thérapie contemporaine aux USA en 1934 ou  même actuels comme les travaux du Dr Agrapart qui croise les couleurs avec l’énergétique chinoise ou ceux de l’hôpital Ambroise Paré de Boulogne sur seine qui étudient l’impact des couleurs sur le rythme cardiaque …

JMW se rattache aussi à un courant plus large que celui du monde des couleurs: celui des thérapies dites holistiques (mot qui vient de holos en grec qui veut dire TOUT). Ce sont des thérapies qui disent prendre en compte toutes les dimensions de l’être humain : son corps, sa psyché, ses émotions, sa dimension spirituelle, voire même ses vies antérieures…).

 

Sur quoi agissent les couleurs ?

 « A quel niveau agissent les couleurs lors d’un traitement ? »

JMW répond par  un exemple. Il a un jour appliqué un rayonnement lumineux sur le pied ébouillanté d’une personne et ceci au travers d’un pansement de plusieurs centimètres. Et cela a guérit dès le lendemain. Il en a conclu  : « L’énergie lumineuse est trop faible pour traverser la couche de tissus. La vibration colorée a donc agit sur la zone perturbée entourant le pied ». La colorthérapie n’agirait donc pas directement sur le corps physique mais … sur quelque chose au-delà du corps physique, qui entoure le corps physique et qui est appelé : corps subtil.

 

... à suivre, la définition des corps subtils ...

 

 

 

 

 

Publié dans colorthérapie

Commenter cet article

A-L 18/01/2007

C'est incroyable quand même ! La lumière est l'avenir de la science on dirait.

William 09/07/2008

Je trouve que le M.JMW conclut bien vite à la guérison du pied ébouillanté avec ce seul résultat. Pour conclure positivement, il faudrait un peu plus de résultats concrets. Quel était le moyen utilisé ? Une torche électrique ?
Nul doute que la lumière a des effets positifs sur notre santé mais pour ce que vous présentez il faut être capable de sélectionner le bon spectre lumineux avec la bonne intensité énergétique. Quel est le mode opératoire ?

gn 18/10/2008

Je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant dans cette guérison. La lumière c'est la vie à l'état subtile et les physiciens parlent même d'ondes corpusculaires parce qu'ils se sont aperçus qu'elle se présente sous forme d'onde mais aussi sous forme de corpuscule (petit corps). Et puis si nous la "saisissons" c'est bien parce que nous avons des sortes de "capteurs" pour la "capturer", non ? ou des jonctus pour faire la jonction ? Quand on "respire" la vie, ne respire-t-on pas la lumière ? ça peut paraître fou à certains, c'est possible, mais cette idée m'apparaît pourtant comme une évidence.