deuil et séparation

Publié le par Magali

Lorsqu'on parle de deuil on pense directement à la mort d'un proche.

Mais tout le long de notre vie nous avons aussi à traverser d'autres types de deuils. Nous pouvons perdre un emploi, nous séparer d'un être aimé, perdre notre jeunesse, nos idéaux...

La variété des deuils

- perte d'une personne aimée (mort, séparation, plus de présence, abandon, divorce...)

- perte de l'image de soi (Amputation, maladie, sénilité, dégradation du corps, perte/prise de poids, perte de mémoire, perte de l'autonomie...)

- perte d'objets extérieurs (douleur liée à la valeur sentimentale, pays, maisons, déménagements, biens matériels, lieux, racines, souvenirs...)

- perte liée au développement (physique qui vieillit, vieillissement de nos enfants et de nos parents, perte de l'insouciance, de la jeunesse, de l'irresponsabilité...)

- perte de but - d'idéal - d'illusion - de sens - de motivations (parfois à la suite d'un handicap lié à une maladie, luttes idéologiques, maladies graves, IVG, infertilité...)

Image de Mario Dugay
source :http://www.marioduguay.com/fr/

Les étapes du deuil (selon george A. Kohlrieser) :

1. le déni émotionnel

La personne endeuillée est sur le "choc". Elle sait ce qui est arrivé, mais n'en mesure pas encore toute la dimension émotionnelle.

2. La protestation

La personne endeuillée exprime sa révolte, sa colère contre ceux qui, de son point de vue sont responsables ou qui n'ont pas fait tout ce qu'ils auraient pu faire.

3. La tristesse - Le chagrin

Cette période est très variable suivant la situation. Les pleurs, les larmes, sont essentiels au processus de deuil.

4. La peur

C'est surtout la peur d'être abandonné, de ne plus pouvoir créer d'autres liens. Plus la personne a subi d'abandons dans son enfance, plus cette phase sera pénible et la peur profonde.

5. Rationalisation - Marchandage

Il s'agit surtout d'une étape mentale, la personne cherche des raisons qui peuvent l'aider à accepter l'inacceptable.

6. Acceptation de la perte (ne pas confondre avec résignation)

Etape surtout "viscérale", lorsque la personne accepte toute entière que la perte a eu lieu.

7. Nouvel attachement

La personne reforme un lien d'énergie, avec un but, une chose, une personne.

8. Le pardon (ne pas confondre avec obligation de réconciliation)

C'est la construction du nouvel attachement qui va permettre le pardon (à l'autre ou à la vie, à soi), le lâcher prise avec le ressentiment.

9. La gratitude

Cette étape est appelée gratitude ou cadeau ou héritage. Elle consiste à découvrir ce que la relation, l'attachement a apporté de positif, d'enrichissement ou de sens.

Image de Mario Dugay
source :http://www.marioduguay.com/fr/

!! Attention !!

Ce processus établit des repères.

Dans le concret les étapes se passent rarement de manière aussi linéaire. Il y a des allez et retour entre certaines étapes : certaines seront longues d'autres quasi instantanées ou de moindre importance.

Cependant  cette grille de lecture est intéressante pour se demander "où j'en suis de mon deuil à propos de...", "A quelle étape suis-je peut-être bloqué ?"

Quelques pistes pour aider des personnes endeuillées

- L'écoute active : il est important que la personne puisse être entendue dans sa souffrance. Nous pouvons être là pour écouter, valider ses ressentis, ses émotions. La personne peut vouloir (re-)raconter comment s'est passé la perte, les circonstances... Quels ont été les non-dits, les paroles difficiles entendues, les actes mal faits ou non faits, les promesses non tenues...

- Ne pas quantifier la douleur : chaque souffrance est unique

- Avoir confiance dans le processus de guérison de la blessure intérieure causée par le deuil. Laisser la personne évoluer à son rythme.

- Créer un rite : parfois la personne a besoin de réaliser un rite symbolique pour aider son travail de deuil. Ecrire une lettre, planter une graine... On peut inciter la personne a être créative, lui demander quels sont ses besoins...

- Si la personne manifeste une émotion lui permettre de l'exprimer si l'environnement est suffisamment sécurisant pour elle.

Cet article a été écrit suite au stage "deuil et séparation" donné par Michèle Piquet à l'école Ouvrard - 04

Publié dans relations humaines

Commenter cet article

poeticluso 19/11/2006 02:56

Tu l'as si bien écrit. Il ya en effet divers deuils!..
Bon dimanche Magali.

Magali 20/11/2006 09:48

Merci de ton passage sur mon arc en ciel virtuel...
A bientôt !

nathalie 18/11/2006 20:10

pas facile de faire le deuil de certaines personnes... en tout cas ton article m'aide à comprendre certaines choses merci! bon week-end

Magali 20/11/2006 09:47

Comme tu dis certains deuils ne sont pas facile... En tout cas  faire le deuil ce n'est pas oublier la personne... c'est réussir à y penser avec amour sans être submergé par l'émotion... 
Je suis contente que mon article ait pu t'aider à mieux comprendre certaines choses.
Je t'embrasse et à bientôt.

Lorénico 18/11/2006 10:41

Merci pour ton passage sur mon blog , je passerais feuilleter le tien un peu plus tard ce week end , il a l'air trés interressant !
Bonne journée et bon week end !

Magali 20/11/2006 09:45

Merci pour ta visite aussi... N'hesite pas à venir feuilleter et à me poser des questions si il y a des articles qui t'interessent mais qui en sont pas assez clair ...
Bonne semaine à toi !

Audrey-Laure 17/11/2006 22:32

J'ai eu un cours de ressources humaines sur le processus du deuil. Il y a plusieurs notions qui apparaissent dans mon cours et dans ton article. Et comprendre ces phénomènes aide beaucoup à avancer je pense. J'avais trouvé mon cours très intéressant, et donc je trouve ton article intéressant aussi.

Magali 18/11/2006 10:14

Merci Audrey-Laure ...
Ce qui a été bien dans notre formation c'est que nous avons fait des exercices concrets par la suite et c'est extremement instructif. Cela permet vraiment d'avancer : car de savoir mentalement ne suffit pas bien souvent, il faut vraiment passer les étapes dans son corps... et c'est pas si facile que ça !!! ^^

christian et renée :0027: 17/11/2006 17:01

Bonjour MAGALI , je suis très contente que tu trouve mon blog , bien , mais je suis loin de ce qui se passe dans le tien. Je ne suis pas aussi intellectuelle. Tout ce que je montre ce sont mes petites joies , mes bonheurs , ma petite famille , mon cricri d'amour , le tout les jours quoi. Rien à voir avec toi sur ton blog , mais si tu veux nous pouvons sans doute nous compléter , et se sera avec le plus grand plaisir que je t'accueillerai sur mon site , tout le monde est le bien venu , s'il sait s'amuser , plaisanter , donner ce qu'il posséde en lui pour partager etc... Alors la porte t'est grande ouverte. Je t'attend pour un autre petit coucou.

Demain je parle d'un vernissage où j'étais invitée il n'y a pas longtemps. J'ai toujours beaucoup de photos , j'adore ça , ça met de la couleur dans la vie. En plus pas de chichi , je cause comme tous les jours chez moi.

Alors à plus , bonne soirée , gros bisous.

Mamiekéké et cricri d'amour.

P.S. puis je te demander où tu t'es mariée et qu'elle est cette belle église que l'on voit , je n'ose pas lui donner de nom , car parfois elles se ressemblent.

Magali 17/11/2006 19:25

Bonjour mamiekéké et cricri ...
Merci d'être passé sur mon blog c'est sympa, même si il est "intellectuel" ^^ rire...
J'essaye juste de retracer mes découvertes du monde de la santé qui m'ont aidé en espérant que ça puisse servir à d'autre...
Et j'aime m'amuser, plaisanter, rire, partager donc je repasserai volontiers et sans chichi par ton blog pour y deguster tes articles.
Bonne soirée aussiMagali
PS : l'église c'est Saint Michel dans le 5M