La clé de voûte d’un dialogue réussi…

Publié le par Magali

… la synchronisation ou l’art d’être sur la même longueur d’onde !

As tu déjà réussi à faire cesser la colère de quelqu’un en restant calme et placide ? Ceci est quasiment impossible ! Naturellement nous faisons souvent de la synchronisation sans le savoir. A partir du moment où nous avons envie de communiquer avec quelqu’un nous nous mettons sur la même longueur d’onde. Les sourires, les regards complices, les soupirs partagés … sont des actions synchronisées.

Si tu veux développer des communications harmonieuses avec ton entourage je te propose de t’exercer au quotidien à la synchronisation verbale et non verbale. C’est une façon de montrer à ton interlocuteur que tu es du même bord, sur la même longueur d’onde, en parfaite communion, en phase avec lui voire en parfaite harmonie !

La synchronisation non verbale repose sur l’idée que nous sommes toujours en train de communiquer, même lorsque nous ne parlons pas. Il s’agit là d’adopter les positions du corps proches de celles de ton interlocuteur. Tu lui renvoies ainsi en miroir les éléments dont la personne n’est pas consciente.

 Tu peux te synchroniser sur :

- La posture
- Un comportement répétitif (ex. : clignement de paupières)
- Position de la tête et/ou des épaules
- Gestes
- Caractéristiques vocales (tonalité, volume, rythme, registre, timbre..)
- Respiration

Attention ! Il ne s’agit pas de singer l’autre ! Ce que l’on fait ne doit pas être consciemment perçu par l’autre sinon cela irait à l’inverse du but recherché ! Il s’agit de faire ceci en conscience et élégance. Etre discret et faire ce que l’on ressent juste d’imiter.

  

 La synchronisation verbale se propose aussi d’adopter le mode de communication de son interlocuteur. Ceci peut se faire sur deux niveaux :

1.      Les mots : tu peux reprendre certains mots « chouchou » utilisés ou certaines expressions, tournures de phrases

2.      Les niveaux de langage : Il vaut mieux éviter d’avoir un langage trop sophistiqué avec une personne qui a un langage plus simple. A l'inverse, tu peux surveiller ton langage avec une personne dont le langage est naturellement plus travaillé.

Exemple de synchronisation : Dans la formation que je suivais en première année il y avait une dame qui avait très peur des insectes. Un jour une punaise s’est posée sur elle. Ceci a déclanché une forte réaction chez elle : elle s’est levée, a crié, agité ses bras en moulinets… Quelle était la meilleure solution pour l’aider à se calmer ?

1. lui dire « calme toi » dans une grande respiration calme et l’inviter à s’asseoir
2. se lever, ouvrir brusquement la fenêtre et lui parler d’une voix forte : « elle est partie ! elle est partie ! »

Nul doute que tu as trouvé la bonne attitude à adopter ! La 2 ! Cette expérience m’a permis de comprendre l’utilité de la synchronisation ! Au départ tout le monde utilisait la technique 1 et rien n'y faisait puis notre enseignante est arrivée en synchronisant son affolement et là... hop ! La dame fut tout de suite calmée... C’est magique ! Alors n’hésite pas à tester ça !

Pour finir j'ajouterai que la synchronisation est aussi un état d’esprit et que le seul fait de porter l’attention sur l’autre et de s’ajuster à son monde intuitivement (sans penser à posture, mots…) reste le meilleur moyen de dérouler une communication harmonieuse et respectueuse de l’autre !

Si tu as des questions ou des expériences de synchronisations à nous faire partager n’hésite pas ! tu peux laisser un commentaire ou m'écrire à magarcenciel@yahoo.fr !

 ! Synchronisons nous ! ^^

Publié dans relations humaines

Commenter cet article

Mag 16/02/2007 01:57

Il est super ton blog Magali !
Il me donne la pèche et me rappelle et m'apprend plein de chose, merci à toi ! En plus il est beau !
Je vais me synchroniser avec ta créativité ;))

Magali 17/02/2007 11:34

Merci Mag ... Je suis bien heureuse qu'il te plaise ! Et toi ? pas lien vers un  blog ?